Le séjour annuel du samedi 4 au lundi 6 juin a rassemblé 19 participants, 16 roulants et 3 accompagnateurs..

Le samedi, nous avons parcouru 102 km de Jaux à l’institut Saint Eloi de Bapaume, ou 85 km de Chevincourt à l’hébergement.

Nous avons  pique niqué à Chaulnes sur le terrain de pétangue.

Arrivée à l’institution, nous avons eu la surprise de nous voir attribuer des chambres individuelles (le luxe pour certains, une cellule pour d’autres, à chacun son point de vue)

Petit tour en ville après l’installation.

Puis, direction la salle de restauration, où, nous avons dégusté les plats de chacun.Le temps du repas, il y a eu un gros orage, heureusement que nous étions à l”abri. Mais, des personnes n’avaient pas fermer leur vélux et ont eu la surprise de retrouver leur literie et vêtements mouillés.

Après une bonne nuit, nous nous sommes retrouvé pour le petit déjeuner avant le départ pour Cambrai

Après 40 km, nous avons eu une visite improvisée de la citadelle et ses souterrains (suite à l’orage du matin, il n’y avait plus d’électricité, nous avons utilisé nos lampes de téléphone  et eu accès à d’autres souterrains).

Suite au repas libre sur Cambrai, visite commentée de la ville et dégustation de bêtises, retour à l’hébergement, soirée pizzas,

Lundi, 52 km

Nettoyage des locaux, chargement des bagages, Lewarde, restaurant en commun, visite du centre minier puis retour en voiture.

Le mot des participants;

Alain

Séjour Bleuetistes à Cambrai
Départ le 4 juin à la fraîche du petit matin, direction CHEVINCOURT pour rejoindre le reste du groupe, mais avant une petite côte avant d’arriver chez Antonio histoire de se faire les mollets.
Le temps était agréable, nous roulions vers notre point de pique-nique à CHAULNES. Et dans la joie et la bonne humeur direction BAPAUME où nous avons passés deux nuits dans des petites chambres individuelles ou certains n’avaient pas fermés les vélux quand l’orage suivi de forte pluie a mouillé matelas et vêtements.
Le dimanche visite guidée très intéressante de la Citadelle et de CAMBRAI, Puis, retour à BAPAUME toujours dans la joie et la bonne humeur en roulant relax.
Après la douche le repas ou nous avons terminé les victuailles amenées par chacun.
Le lundi départ pour le centre historique minier de LEWARDE pour une visite suivie d’un bon repas.
Après toute l’équipe qui avait au préalable rangé les vélos dans la remorque, c’était le retour pour fAUX, sauf trois joyeux compères qui eux rentèrent à vélo avec une halte dans un gîte. Le mardi il restait a Nathalie, Brandon et Alain une centaines de km qu’ils ont fait en partie sous la pluie.
Tous les participants étaient content de l’organisation, et vivement 2023 avec encore plus de monde car il n’y a pas de difficulté à vélo car comme habituellement l’esprit BLEUETS a pour devise.
NOUS PARTONS ENSEMBLE, NOUS ARRIVONS ENSEMBLE

 

Nathalie

Un grand merci pour ce magnifique séjour à Cambrais, Organisation et logistique parfaite, convivialité et  bonne humeur au rendez-vous, visites franchement intéressantes.

 

Catherine

Vu coté cyclo

250 km, facile, le vent dans le dos, on ne sent est même pas rendu compte. Dimanche, il faut reconnaitre que le retour a été pénible tout de même.

Vu côté hébergement

Qu’est ce que l’on a bien pu faire pour passer le Week-end en cellule ?

Des participants nous ont rejoué la scène de la 7ième compagnie, trop chaud, trop froid. Ah non, là c’était trop mouillé.

Vu côté restauration

De la nourriture à foison, tout le monde a apporté sa spécialité fabriquée maison. De la boisson à flot, on a même pas tout consommé.

Au restaurant, 2 cyclos ont dégusté la spécialité, l’andouille de Cambrai, pour les autres le restaurant ne le fessait pas. Il y a du favoritisme dans l’air.

Vu côté visites

Les souterrains de Cambrai, visite insolite à la torche du téléphone, il faut s’adapter.

La ville de Cambrai avec une exposition temporaire.

Si vous voulez partager les aventures et les péripéties des bleuets, inscrivez-vous pour le Week-end de la Pentecôte 2023. Présentation et inscriptions lors de l’assemblée générale en décembre.